jeu 30 mai 2024 | 19:00
Médiathèque de Maîche
En partenariat avec la Médiathèque départementale du Doubs

RODIATHÈQUE :

Une histoire de la musique afro-américaine épisode 3/3

De la création du légendaire Hot Five de Louis Armstrong (1925) à la parution de l’acclamé Mr. Morale & The Big Steppers de Kendrick Lamar (2022), la musique afro-américaine s’est révélée comme l’une des plus captivantes de notre temps.
Proposé en quelques épisodes découpés chronologiquement, ce nouveau cycle de conférences se penche sur l’évolution de la Great Black Music étasunienne.
Du classic blues de Bessie Smith au R&B de Beyoncé, les grands courants que sont le jazz, la soul, le funk, le disco, la house, la techno, le rap ou le gospel seront évoqués à travers une multitude de musiciennes et musiciens devenus incontournables. Robert Johnson, Sly Stone, Nas, Prince, Pharrell Williams, The Wu-Tang Clan, Chic, Charlie Parker, Aretha Franklin, Public Enemy, James Brown, Kanye West, Marvin Gaye, John Lee Hooker, Miles Davis, Dr. Dre, Stevie Wonder, Son House, Count Basie, Etta James, John Coltrane, Erykah Badu et des centaines d’autres font partie de cette vaste épopée.

Épisode 1 : De 1920 à 1950

Début du XXe siècle : alors que le classic blues révèle des chanteuses de la trempe de Bessie Smith ou Ida Cox, la tradition du brass band s’enrichit d’un nouveau style nommé le jazz. Armstrong, Ellington, Billie Holiday, Charlie Parker… Il faut désormais compter sur l’apport de ces nouveaux visionnaires. Dans un même temps, Robert Johnson, Son House et d’autres, posent déjà les jalons d’un blues urbain moderne dont on mesure encore l’influence. En une poignée d’années, le blues et le jazz donneront forme à des variantes stylistiques, annonçant déjà la fusion historique du rhythm & blues.