Complet
jeu 11 avril 2024 | 20:30

Eddy de Pretto Ethel

Grande salle
TARIFS hors frais de location
32€ / 29€ avec la Carte Rodia
Des places sont disponibles sur le pass culture
En coproduction avec NG Productions

Le concert est complet, nous proposons donc une bourse aux billets sécurisée en partenariat avec Reelax Tickets :

Eddy de Pretto

chanson

Quand on découvre Kid, son premier EP en 2017, la claque est unique. Débitant ses textes seul sur scène avec un simple iPhone pour l’accompagner, Eddy de Pretto interroge ce que sont les différences, les entraves et la virilité, s’affirmant à la marge mais épousant déjà un bruit qui gronde et agite la société.

Son premier album, Cure (2018), prend part aux évolutions de sa génération, à ses prises de conscience, à ses prises de position. Le succès est fulgurant : triple platine avec plus de 300 000 exemplaires vendus et quatre nominations aux Victoires de la musique. Deux ans de concerts ininterrompus sont couronnés par une tournée des Zéniths et dix soirs à l’Elysée Montmartre.

C’est dans un beau mouvement inclusif, qui part de soi vers les autres, que son deuxième album voit le jour, À tous les bâtards (2021). À travers celui-ci, il se dévoile dans des histoires qui, si elles n’appartiennent qu’à lui, résonnent en chacun de nous. Rapidement certifié disque d’or, ce projet vient confirmer le caractère fédérateur et populaire de l’artiste. La même année, son travail prend vie à travers une série de six dates au Bataclan et une nouvelle tournée de Zéniths à travers la France.

Début 2023, Eddy de Pretto a monté une création live originale et dystopique à douze pianos pour l’Hyper Weekend Festival de Radio France : Love Factory (captation diffusée sur France 2 le 17 mars).

Il travaille actuellement sur son prochain album.

Ethel

Élevée au son de Stevie Wonder, Prince, Marvin Gaye et Big Star lors de longs trajets en voiture avec sa famille, c’est lorsqu’elle s’est lancée dans sa propre découverte musicale que des artistes comme Lauryn Hill, D’Angelo, Erykah Badu et Solange lui ont ouvert la voie et l’ont finalement conduite à la prochaine génération d’artistes tels que James Blake, Noname, The Internet et Kendrick Lamar, qu’elle surnomme sa «percée».